Comment devenir ingénieur en sûreté de fonctionnement  ?

Publié par IT Link le 27 octobre 2016

catégorie Sûreté de fonctionnement

Devenir ingénieur en sûreté de fonctionnement, c'est possible après une formation spécialisée en école d'ingénieur ou à l'université ou bien en effectuant une formation à la suite d'un diplôme d'ingénieur en électronique.

Se former dans une école d'ingénieurs

Certaines écoles d'ingénieurs come l'INSA Centre-Val de Loire ou l'ISTIA proposent des cursus spécialisés dans ce domaine afin de permettre à leurs étudiants de se faire embaucher directement à la sortie de l'école.

L'ISTIA à Angers, qui vient de rejoindre le réseau Polytech, forme en 3 ans aux métiers de la sûreté via son parcours Qualité et sûreté de fonctionnement. Le stage de fin d'études obligatoire garantit à ses étudiants de trouver rapidement un emploi une fois le diplôme bac+5 obtenu.

L'INSA Centre-Val de Loire à Blois offre une spécialisation Sûreté de Fonctionnement à ses élèves intégrant le cursus Génie des systèmes industriels. Là encore, l'intégration des diplômés sur le marché du travail est très rapide.

De bons mastères à l'université

Il existe également de bons mastères à l'université comme celui de l'Université de Nancy en Sécurité Active des Systèmes. Les étudiants sortant de cette formation peuvent éventuellement poursuivre sur un doctorat en informatique mais peuvent également devenir ingénieurs en sécurité informatique, dans les systèmes d'information et en sûreté de fonctionnement. 

La formation en intégrant un bureau d'études

Il existe des bureaux d'études en sûreté de fonctionnement comme celui chez IT Link qui peuvent être intégrés après une formation d'ingénieur en électronique. Les deux compétences requises sont la bonne compréhension de schémas électriques et un anglais courant.

L'ingénieur d'études débutant apprendra ainsi à réaliser des études pour des équipementiers dans les secteurs aéronautique, ferroviaire et automobile. Il pourra ensuite évoluer vers le pilotage de fournisseurs (cette fois en étant côté constructeurs) et être en interface avec le client. La formation, réalisée en binôme avec un référent technique, permet soit d'évoluer vers la gestion de projets complets et d'encadrer un consultant junior, soit d'apporter son expertise technique à nos clients dans leurs locaux. 

Découvrez toutes les informations  sur le métier